L’organisation du champ de bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’organisation du champ de bataille

Message  Invité le Ven 27 Jan - 11:25

Rôle des boyaux de com. et organisation du champ de bataille.
(Réduire à 75% pour voir)




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’organisation du champ de bataille

Message  Frédo le Ven 22 Fév - 3:19

Salut à tous,
Le texte avec les photos associées.
Fred

L’organisation du champ de bataille


La fortification de campagne a pour but de se protéger des tirs adverses et de tenir une position avec de faibles effectifs. De ce fait, chaque secteur bénéficie d’une organisation qui lui est spécifique car s’adaptant aux situations locales que sont : la topographie, les troupes, les matériaux et armements collectifs disponibles, l’importance stratégique des lieux.

La tranchée de première ligne est également appelée parallèle de départ puisque parallèle à la ligne adverse et point de départ des attaques. Elle est ici organisée suivant le principe du tracé en ligne brisé avec des angles saillants (vers l’adversaire) et rentrants (vers le défenseur). Cette alternance des angles permet aux défenseurs de croiser les feux sur le no man’s land qui peut être parcouru par l’adversaire. Cette tranchée reçoit le premier choc en cas d’attaque. Elle comporte donc des éléments défensifs fortifiés qui sont reliés entre eux par une tranchée continue.

Le devant de la tranchée nommé no man’s land est protégé sur une profondeur variable en fonction de son exposition par un réseau de fils de fer et barbelés maintenus par des piquets en bois et métalliques et queues de cochons. De manière à alerter les défenseurs d’une intrusion adverse dans le réseau défensif, des boites de conserves et des clochettes sont suspendues aux fils de fer. Parfois le réseau est électrifié. Au sol, des chausses trappes constituent une protection supplémentaire. Des postes d’alerte sont organisés au devant de la tranchée.

Le boyau de communication relie la tranchée de première lignes aux positions arrières. Il doit être suffisamment profond pour offrir aux soldats une protection sur toute leur hauteur, tout en s’adaptant à la topographie des lieux et en restant discret. Ce boyau doit être assez large pour alimenter la ligne de feu en hommes et matériels, mais aussi permettre l’évacuation des blessés sur des civières.

Les tranchées couvertes sont situées à une cinquantaine de mètres en arrière de la tranchée de première ligne et elles abritent une section qui doit se porter en temps voulu sur la ligne de feu. Des abris sont aménagés dans ces tranchées qui peuvent être organisées défensivement. Des tranchées couvertes courtes accueillent différentes structures comme des postes de pansements ou téléphoniques, des latrines …






Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum