les abris bétonnés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les abris bétonnés

Message  Frédo le Mer 24 Oct - 20:33

Salut à tous,
Voici une première ébauche du texte concernant les abris bétonnés qui mérite quelques améliorations et précisions.
Fred



Les ouvrages bétonnés

Il n’est pas rare d’observer le long de la ligne de front et dans les zones arrières de multiples ouvrages bétonnés. Ceux-ci sont majoritairement présents du côté allemand car dès le début de l’année 1915 le haut commandement recommande à la troupe de renforcer les abris par du béton. En effet, ces derniers combattant sur deux fronts profitent des périodes d’accalmies pour renforcer de manière durable leurs positions, permettant ainsi d’économiser des troupes. Ces ouvrages en dur constituent des points de résistance, d’où leur implantation à des points stratégiques. Côté français, la stratégie retenue privilégiant l’offensive, le haut-commandement ne souhaite pas voir se développer d’ouvrages trop solidement implantés.

Pour les premières lignes, les aménagements concernent principalement des structures stratégiques (observatoire, poste de mitrailleur, entrée d’abri …). Ces constructions ne sont pas systématiques du fait de l’organisation que leur mise en œuvre nécessite. Ainsi, le front est alimenté par des « usines à béton » qui fabriquent différents éléments préfabriqués nécessaires à la construction des différentes typologies d’ouvrages. Ces unités de productions sont situées à proximité immédiate des voies de communications (réseaux routiers, voies ferrées …) ou de zones de matières premières (eau, sable, graviers …). L’approvisionnement du front s’effectue alors en plusieurs étapes :
- par chemin de fer à voie étroite,
- par portage animal,
- par portage humain.
Ce dernier stade est facilité par le conditionnement des blocs préfabriqués. En effet certaines pièces comportent plusieurs poignées métalliques en forme de U, permettant une préhension optimale de l’objet par deux à quatre hommes en fonction de sa taille. D’autres, sont percées de part en part de manière à pouvoir y introduire une pièce pour faciliter son transport. Une fois acheminées sur l’emplacement de construction les pièces sont assemblées et jointoyées entre elles par un lien au ciment.

Dans le cas présent, les ouvrages rencontrés ne sont pas construits par le biais de l’assemblage de blocs béton préfabriqués. D’après les traces rencontrées sur les ouvrages, nous nous apercevons que la technique employée est celle du béton coulée, comme on peut l’observer à partir des traces de coffrages en planches ou tôles ondulés. En fonction du rôle de l’ouvrage, l’épaisseur de ce dernier est plus ou moins conséquent. Pour ce faire, le ciment est acheminé sur place dans des sacs. Il est mis en œuvre in situ, nécessitant alors l’apport en première ligne d’importantes quantités de sables, de graviers ainsi que d’eau qui sont conditionnés de différentes manières, tout comme les éléments de coffrages. Là encore, les éléments doivent arriver dans des dimensions standards et sont ajustés aux dimensions souhaitées in situ. Ainsi, des éléments de coffrages spécifiques sont aménagés pour intégrer notamment dans l’ouvrage des niches à munitions. Dans de nombreux cas, le coffrage est laissé en place de manière à créer une protection supplémentaire en évitant que des coups directs dispersent des fragments de bétons qui peuvent se transformer en projectiles.
Quand l’exposition est trop importante ou qu’il manque de certaines matières premières, la technique consiste à empiler des sacs de ciments directement les uns sur les autres. De manière à obtenir une efficacité optimale, les sacs sont aspergés d’eau permettant ainsi une prise rapide et un rendu homogène qui favorise sa résistance.

Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Abri bétonné et poste de mitrailleuse

Message  Frédo le Lun 18 Fév - 17:51

Les ouvrages bétonnés

Il n’est pas rare d’observer le long de la ligne de front et dans les zones arrière de multiples ouvrages bétonnés. Ceux-ci sont majoritairement présents du côté allemand car dès l’automne 1914 le haut commandement recommande de renforcer les positions par la construction d’ouvrages et d’abris de mitrailleuses. Les troupes mettent à profit les périodes d’accalmies pour renforcer de manière durable leurs positions. L’implantation d’ouvrages en dur constitue des points de résistance, d’où leur localisation à des points stratégiques.

Si au début du conflit les premiers ouvrages sont construits avec des matériaux légers alternant bois et pierre, le développement de la guerre de position avec l’emploi d’artillerie lourde nécessite le renfort des ouvrages avec l’utilisation de rails puis de béton généralement armé. Pour les premières lignes, les aménagements concernent principalement des structures tactiques (observatoire, poste de mitrailleur, entrée d’abri …). Du fait de l’organisation nécessaire à sa mise en œuvre, l’emploi de béton n’est pas systématique.

En fonction de leur localisation et de leur nombre, le béton provient soit de cimenteries civiles sous contrat avec l’armée allemande, soit d’usines à béton implantées à proximité des ouvrages à réaliser. L’approvisionnement du front s’effectue alors en plusieurs étapes :
- par chemin de fer à voie étroite,
- par portage animal,
- par portage humain.

La technique ici employée est celle du béton coulé, comme on peut l’observer à partir des traces de coffrages en planches ou tôle ondulé. En fonction du rôle de l’ouvrage, l’épaisseur de ce dernier est plus ou moins conséquente. Pour ce faire, le béton est acheminé sur place dans des tonneaux et est mis en œuvre in situ. Les éléments de coffrage doivent arriver dans des dimensions standard et sont ajustés sur site aux dimensions souhaitées intégrant divers éléments comme les niches à munitions. Dans de nombreux cas, le coffrage est laissé en place de manière à créer une protection supplémentaire contre les projectiles qui pourraient frapper le béton pouvant alors se transformer en éclats meurtriers pour les défenseurs.



Organisation d’un poste de mitrailleurs

Cet ouvrage, situé à un saillant, est, de ce fait, très exposé aux tirs adverses, d’où son aménagement en béton armé coulé. De cet endroit, les premières lignes françaises sont éloignées de 500 mètres. La fenêtre de tir couvre une vaste partie du no man’s land. Bien que large, le créneau n’est pas très élevé pour éviter les tirs de neutralisation adverses. Dans la pièce, un support bétonné aujourd’hui détruit, accueille une mitrailleuse MG 08. Cette dernière est alimentée par une bande de 250 coups d’un calibre de 7,92 mm avec une cadence de tir de 500 coups/minute pour une portée de 2 000 m. La pièce est alimentée par une équipe de 3 à 5 servants.
La disparition de la toiture de cet ouvrage n'est sans doute pas due à la guerre mais plutôt à l'action de récupérateurs qui l'ont détruite afin de récupérer les poutrelles métalliques qui devaient s’y trouver pour accroître sa résistance.



Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Frédo le Lun 18 Fév - 20:22


Pour le poste de mitrailleuse





Pour les abris bétonnés


En revanche pas de photos de tranchée bétonnée.

Fred

Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Antoine le Mer 20 Fév - 17:29

Bonjour Fred

Beau travail !!

Dis moi, je ré agence le titre des post de manière à ce qu'ils soient plus compréhensibles. Je voudrais savoir si " Les ouvrages bétonnés " et " poste de mitrailleuse" sont sur le même panneau ??

A ++

Antoine
Admin

Messages : 67
Date d'inscription : 10/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://alhimic.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Frédo le Mer 20 Fév - 19:37

Salut Antoine,
Merci bien cela permettra d'y voir plus claire, car entre ce que nous avions convenu comme panneaux et ce qu'il nous est possible de faire en fonction des infos disponibles, il y a aprfois quelques subtiles modifications.
Oui, ouvrages bétonnés et poste de mitrailleuses sont sur le même panneau.
Fred

Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Frédo le Mer 29 Mai - 18:29

Salut à tous,
Livraison pour avis du panneau avec les corrections.
Fred


Frédo

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  barth le Mer 29 Mai - 20:48

salut fred
RAS Cool
a plus
Barth

barth

Messages : 171
Date d'inscription : 10/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Lansquenet le Jeu 30 Mai - 6:28

Bonjour

Quelle est belle cette MG08!!! cheers

Das ist alles !

lol! GvB
avatar
Lansquenet

Messages : 66
Date d'inscription : 10/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les abris bétonnés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum